MA CLASSE, UNE ÉQUIPE SPORTIVE

MA CLASSE, UNE ÉQUIPE SPORTIVE

Texte paru dans l’infolettre du mois de décembre 2014. Cliquez-ici pour vous inscrire à l’infolettre mensuelle du RSEQ-QCA 


Par Carolyne Jacques, enseignante au primaire à l’école de la Chanterelle.

J’enseigne depuis maintenant 10 ans et j’ai travaillé dans tous les niveaux primaires. Je peux confirmer que les sports et les bonnes habitudes de vie font partie de notre langage de la vie de tous les jours. Il faut dire que les enseignants en éducation physique sont d’importants motivateurs dans nos écoles. Grâce à eux, plusieurs projets, concours et tournois prennent vie dans nos écoles et ils aident à sensibiliser les élèves à l’importance d’être actifs et d’adopter de meilleures habitudes de vie.

Avec les années, j’ai réalisé à quel point le sport avait un lien direct avec la motivation des garçons et des filles à l’école. Comme j’ai entrainé deux années l’équipe de cheerleading de mon école, j’ai pu constater que les jeunes qui font partie d’une équipe sportive développent un meilleur sentiment d’appartenance à leur école. Il n’est pas rare d’entendre parler les enfants dans la cour de récréation de leurs pratiques ou leurs parties de soccer, de football, etc.

J’ai aussi découvert qu’il était gagnant pour ma gestion de classe d’amener les enfants à travailler en équipe, en groupe. J’aime bien expliquer aux élèves de ma classe que nous sommes comme une équipe sportive, et ce, tout au long de l’année. Chaque enfant doit avoir sa place dans le groupe et pour réussir leur année (gagner la partie), ils doivent être persévérants. Il n’est pas toujours évident de gagner, mais puisque nous formons une équipe, il est important de créer des liens pour s’entraider, car tôt ou tard, nous devrons relever des défis.

En ce qui concerne mon enseignement, j’essaie le plus possible de rendre mes élèves actifs lors des apprentissages. Dernièrement, nous avons pratiqué les tables de multiplication dans l’escalier de l’école. Les enfants avaient à faire les bonds du multiple demandé pour trouver la réponse à leur multiplication. Puisqu’il n’est pas toujours évident de bouger dans une classe, je profite de chaque occasion possible pour intégrer le sport dans mon enseignement. Les Jeux Olympiques, les parties de hockey, la coupe du monde de soccer, etc. sont toutes de bonnes occasions pour stimuler les jeunes à consolider leurs apprentissages.
 


Vous avez envie de partager votre opinion sur un enjeu lié aux sports scolaires et saines habitudes de vie? Contactez Simon Gauthier au sgauthier@qca.rseq.ca pour connaitre les possibilités de participation à notre infolettre.

Partager