CAMPAGNE DE FACTO 2014 : INDUSTRIE DU TABAC CHERCHE JEUNES CLIENTS DE REMPLACEMENT

CAMPAGNE DE FACTO 2014 : INDUSTRIE DU TABAC CHERCHE JEUNES CLIENTS DE REMPLACEMENT

C’est aujourd’hui le 3 novembre que la campagne 2014 De Facto se met en branle. Mettant de l’avant une publicité vidéo de 30 secondes sur les ondes des plus grands réseaux de télévision de la province tout au long du mois de novembre, le message est clair : l’industrie du tabac tente de séduire nos jeunes pour remplacer ses clients qui meurent. Malgré la perception générale qu’il existe de moins en moins de fumeurs, on assiste en réalité à une stagnation du taux de tabagisme depuis près de 5 ans. Le gouvernement du Québec n’a toujours pas resserré la Loi sur le tabac depuis maintenant près de 10 ans. L’industrie du tabac a ainsi profité de ce laxisme pour utiliser toute sorte de tactiques afin de séduire les jeunes. Résultat : 90 Québécois s’initient chaque jour aux produits du tabac et ils ont en moyenne 13 ans…

« Alors que nous connaissons les conséquences désastreuses des produits du tabac sur la santé, il est répugnant de voir l’industrie du tabac profiter du sentiment d’invincibilité de nos jeunes pour les séduire, les recruter, les rendre dépendants à ses produits mortels et engranger des milliards de dollars sur leur dos, s’indigne Réal Bossé, porte-parole de la campagne De Facto et père d’un jeune fumeur.

En plus d’être visible sur les réseaux de télévision traditionnels, la publicité vidéo de 30 secondes se retrouvera aussi sur le web, les médias sociaux et à travers de l’affichage sur les murs de l’ensemble des écoles secondaires, cégeps et universités de la province de Québec.

Selon un sondage exclusif Léger-De Facto réalisé auprès des jeunes Québécois le mois dernier, le portrait est sombre :

– Un jeune Québécois de 12 à 24 ans sur cinq fume;

– 28% des 18-24 ans au Québec sont des fumeurs;

– Neuf jeunes Québécois de 12 à 24 ans sur dix qualifient les produits du tabac d’inutiles et de dangereux et demeurent convaincus que les compagnies de tabac vendent des produits qui tuent des gens.

 

Pour voir la publicité de la campagne De Facto 2014, cliquez ici.

Partager